Ressources & outils icon

Ressources documentaires

Filtrer par
Thèmes
Territoires
Réinitialiser les filtres
résultat(s) pour votre recherche
Trier par
Détails Masquer
Document pdf

Typologie des campagnes françaises et des espaces à enjeux spécifiques (littoral, montagne et DOM)

Paru en 2011 - Auteur(s) : Mohamed Hilal, Aleksandra Barczak, François-Pierre Tourneux, Yves Schaeffer, Marie Houdart, Dominik Cremer-Schulte - mis en ligne sur le site le 12 Mars 2021 Territoire(s) : France Thème(s) : Démographie, Ruralité

L'UMR CESAER, l'UMR ThéMA, l'UR DTM et l'UMR METAFORT ont réalisé pour le compte de la DATAR plusieurs typologies originales qui concernent les espaces ruraux métropolitains, le littoral, la montagne et les départements d'Outre-mer. Ces typologies abordent simultanément trois champs thématiques : la population et les conditions de vie, les dynamiques économiques et le paysage. Les campagnes métropolitaines présentent une grande variété de visages. A proximité des villes, du littoral et des vallées urbanisées, les communes connaissent une forte croissance résidentielle depuis une trentaine d'années. Jouxtant ce premier ensemble, les campagnes agricoles et industrielles ont des dynamiques économiques et démographiques très contrastées, avec des territoires qui profitent ou subissent les influences urbaines parfois très lointaines. Les campagnes de très faibles densités, qui constituent un troisième ensemble, connaissent un brassage de populations et parfois un regain démographique. Cependant, le vieillissement de la population reste important, le niveau de revenus parmi les plus faibles et l'accessibilité très en deçà de la moyenne française. Les littoraux forment un espace spécifique. Sur les dix-neuf millions de Français qui habitent à moins d'une heure des côtes, 80 % résident, souvent au proche contact des rivages, dans des communes urbaines et périurbaines où l'artificialisation entre en concurrence avec le milieu naturel. A côté de cet espace du plein, 20 % de la population résident dans du rural de type atlantique ou méditerranéen qui associent des campagnes dynamiques et des espaces peu peuplés. Les espaces de montagne ont des activités agricoles, sylvicoles et pastorales particulièrement adaptées à la richesse des milieux naturels. L'implantation des activités et des hommes est plus qu'ailleurs conditionnée par l'importance des contraintes physiques et des risques naturels. Les activités économiques sont nombreuses et diversifiées, et les différents massifs sont structurés de façon variée par l'armature de grandes et petites villes. La typologie réalisée pour les quatre départements d'Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion) est dominée par l'opposition urbain / rural. Elle permet de dégager huit types d'espace.

Détails Masquer
Document pdf

Rapport de la mission orientation et égalité des chances dans la France des zones rurales et des petites villes

Paru en Mars 2020 - Auteur(s) : Salomé Berlioux, présidente de l’association Chemins d’avenirs - mis en ligne sur le site le 12 Mars 2021 Territoire(s) : France Thème(s) : Formation / insertion, Inégalités, Jeunesse, Ruralité, Scolarité / éducation

Compte-tenu de l’enjeu que représentent les fractures territoriales pour l’avenir de la jeunesse française et, plus largement, pour l’unité et la cohésion de notre corps social, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, a souhaité que soit mise en place une mission de réflexion consacrée à cette thématique. La mission a porté sur les thèmes de l’orientation et de l’égalité des chances dans la France des zones rurales et des petites villes.

Le présent rapport rend compte des conclusions et des mesures préconisées par la mission. Celles-ci font suite à une centaine d’entretiens et d’auditions menées entre septembre 2019 et mars 2020 avec notamment les acteurs de l’État et des collectivités territoriales mobilisés sur le sujet, mais aussi avec des structures engagées en faveur de l’égalité des chances, des membres de la communauté scientifique, des jeunes issus des territoires ainsi que leurs familles.

Détails Masquer
Document pdf

Jeunesse, opportunités et territoires, le manuel Provox

Paru en Août 2020 - Auteur(s) : CNAJEP - mis en ligne sur le site le 12 Mars 2021 Territoire(s) : France, Occitanie Thème(s) : Engagement, Jeunesse, Participation citoyenne, Ruralité

Le manuel pour les jeunes qui sont bien décidés à se mêler de ce qui les regarde !

Pendant 18 mois, la campagne Provox a donné la parole à 2000 jeunes via la Grande Enquête et des rencontres régionales pour poser un diagnostic collectif sur ces 3 objectifs jeunesse. Plusieurs rendez-vous ont permis à 350 jeunes de s’exprimer sur leur besoin, de construire une parole politique et de la partager avec des decideur.es.

En janvier 2020, au festival Provox installé à Amiens, à l’occasion d’Amiens, capitale européenne de la Jeunesse, 170 jeunes français et françaises de divers horizons se sont réunis. Ils se sont saisis de ces objectifs pour débattre, imaginer des propositions politiques concrètes en adéquation avec la voix et les besoins des jeunes. Ces deux jours ont été animés dans une démarche d’éducation populaire: permettre à des jeunes de s’exprimer, de construire collectivement des propositions qui les concernent et d’en discuter avec des représentant.e.s politiques. Les propositions qui sont ressorties amènent des réflexions sur le rapport au travail, l’engagement, la place de chacun.e dans la vie démocratique associative, institutionnelle, sur la place des services publics dans les territoires…

Dans ce manuel, vous trouverez les propositions qui ont été construites, validées lors de ce festival Provox et la résolution européenne votée en mai 2020 en accord avec les propositions et la participation de 56000 jeunes européen.ne.s. Qu’attendons-nous? Portons-les collectivement, jeunes, moins jeunes, représentant.e.s politiques pour créer une société plus juste où chaque personne peut trouver une place.

Détails Masquer
Document pdf

Les ruralités : des solutions d'avenir pour l'Occitanie

Paru en Septembre 2020 - Auteur(s) : Avis du Conseil Économique, Social et Environnemental Régional, Assemblée Plénière du 30 septembre 2020, Rapporteure : Madame Adeline CANAC - mis en ligne sur le site le 11 Mars 2021 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Démographie, Economie régionale, Ruralité

Comment la mosaïque de nos territoires ruraux participe à l'équilibre et au dynamisme régional

Ce rapport du CESER remet au cœur de l’actualité le rôle des ruralités, une chance pour notre région, son développement économique et son rayonnement. Car malgré leur attrait avéré, remis en lumière lors de la crise sanitaire où ils ont été des territoires refuges pour bon nombre de Français, conscients de la qualité de vie qu’ils pouvaient y trouver, loin des nuisances liées aux concentrations dans les espaces urbains, les populations de ces territoires continuent de ressentir une prise en compte insuffisante de leurs difficultés, mais aussi de leurs atouts, de la part des pouvoirs publics.

En répondant à la question « Comment ces territoires ruraux participent-ils à l’équilibre et au dynamisme régional ? », ce rapport met l’accent sur la vitalité de tous les territoires et sur les opportunités de développement à saisir pour les territoires ruraux, au plan économique, social et environnemental en vue d’un développement équitable et durable, au plus près des besoins de leurs habitants.

Détails Masquer
Document pdf

Chômage et demande d’emploi : les territoires occitans inégaux face au choc lié à la crise sanitaire

Paru en Février 2021 - Auteur(s) : François Hild, Fabien Steinmetz (Insee), avec la collaboration de Marielle Dhune et Benjamin Potier (Direccte) et de Pierre Brossier (Pôle emploi) - mis en ligne sur le site le 8 Mars 2021 Territoire(s) : Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Economie régionale, Emploi / chômage, Inégalités

Le premier confinement consécutif à l’épidémie de Covid-19 entraîne un choc généralisé sur l’activité économique. Son impact est inégal dans les territoires de la région, en lien avec la spécialisation de leur tissu productif. La reprise d’activité après la fin du premier confinement est aussi très variable selon les zones.

Ces disparités se reflètent dans l’évolution du taux de chômage comme dans celle des demandeurs d’emploi. Quatre zones d’emploi sont particulièrement affectées : Toulouse et Figeac-Villefranche en lien avec les difficultés de la filière aéronautique, Tarbes-Lourdes qui cumule les fragilités rencontrées par l’industrie et le tourisme et Agde-Pézenas, zone très touristique caractérisée par de nombreux emplois saisonniers. 

Détails Masquer
Document pdf

Les dynamiques démographiques dans les départements d’Occitanie - Populations légales au 1ᵉʳ janvier 2018

Paru en Janvier 2021 - Auteur(s) : Stéphane Meloux, Stéphane Nourry, Elsa Mathieu, Jean-Philippe de Palmas, Axelle Bonzi, Guillaume Ancelin, Insee Dossier Occitanie n°11, Janvier 2021 - mis en ligne sur le site le 21 Janvier 2021 Territoire(s) : Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Démographie

Au 1ᵉʳ janvier 2018, l’Occitanie compte 5 885 496 habitants. Elle reste toujours la cinquième des treize régions métropolitaines par sa population, derrière l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine, et devant le Grand Est.

Entre 2013 et 2018, l’Occitanie gagne en moyenne 40 300 habitants par an (+ 0,7 %). Cette croissance démographique, plus élevée qu’en France métropolitaine, est portée surtout par le solde migratoire, les arrivées dans la région étant nettement plus nombreuses que les départs.

Par rapport à la période précédente, sous l’effet d’un ralentissement conjugué des dynamiques naturelle et migratoire, la croissance de la population ralentit en Occitanie. Mais les dynamiques ne sont pas homogènes sur le territoire régional.

La croissance démographique est toujours très forte en Haute-Garonne et dans l’Hérault. Cinq autres départements d’Occitanie gagnent des habitants entre 2013 et 2018 : les Pyrénées-Orientales, le Tarn, l’Aude, le Tarn-et-Garonne et le Gard. Six départements qui sont plus ruraux, l’Ariège, l’Aveyron, le Gers, les Hautes-Pyrénées, le Lot et la Lozère, connaissent une relative stabilité. De même, au sein de chaque département des différences existent entre les agglomérations ou entre les communes.

Au travers de fiches synthétiques et illustrées, ce dossier présente, pour l’Occitanie et chacun de ses 13 départements, la situation démographique au 1ᵉʳ janvier 2018 et son évolution récente. Présentation déclinée dans chaque fiche départementale, au niveau des communes, des agglomérations mais aussi des aires d’attraction des villes, nouveau zonage élaboré par l’Insee en 2020.

Détails Masquer
Document zip

Tableau de bord de la précarité en Occitanie - Edition 2020

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : CAF de la région, représentées par les CAF de la Haute-Garonne et de l’Hérault, ARCMSA, Carsat, DRJSCS, Pôle emploi, ARS et Insee Occitanie - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : France, Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Minima sociaux, Pauvreté / précarité / inclusion sociale, Santé / accès aux soins

Les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs sociaux portent une attention particulière aux phénomènes de pauvreté, de précarité et d’exclusion, présents à la fois dans les milieux urbains et ruraux. Des programmes d’intervention sont mis en œuvre par différents acteurs pour apporter des réponses de proximité, le plus en amont possible, et garantir aux personnes concernées l’accès aux droits fondamentaux.

Parce qu’ils sont difficiles à cerner de façon globale, du fait de leur diversité et de leur évolution, il est nécessaire que l’information sur ces phénomènes soit approfondie, suivie et mieux partagée, d’où les travaux annuels sur la précarité en région Occitanie.

Dans le contexte actuel, les données 2018 présentées dans ce tableau de bord sont à considérer comme une observation antérieure à la crise, à laquelle se référer lorsque les indicateurs sur les principaux minima sociaux seront disponibles pour l'année 2020.

Détails Masquer
Document pdf

Inactivité et chômage des jeunes : un éloignement de l’emploi à plusieurs facettes

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Magali Flachère, Laurent Frénois (Insee), Estelle Kesseler, Dominique Terré (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), Insee Analyses Occitanie n°99 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Emploi / chômage, Femmes, Formation / insertion, Inégalités, Jeunesse

Quelque 200 000 jeunes Occitans de 16 à 29 ans, non scolarisés, se déclarent inactifs ou au chômage en 2017. C’est un jeune sur cinq qui se trouve ainsi éloigné de l’emploi dans la région, voire un jeune sur trois dans certaines zones d’emploi du pourtour méditerranéen. Alterner emploi, chômage ou inactivité n’est pas rare au sein de cette population et les parcours sont propres à chacun. Mais de grands profils émergent. Ceux, tout d’abord, de jeunes chômeurs en grande difficulté : très jeunes « décrocheurs », par exemple, ayant quitté précocement le système scolaire, ou moins jeunes mais avec une faible qualification et qui n’ont pas trouvé d’emploi depuis au moins un an. Les jeunes chômeurs diplômés du supérieur à la recherche de leur premier contrat sont, eux, dans une situation a priori plus favorable. Chez les inactifs, les mères au foyer, globalement peu qualifiées, constituent un public particulièrement fragile.

La crise économique actuelle expose les jeunes à des risques accrus d’inactivité ou de chômage, compte tenu des secteurs dans lesquels ils travaillent.

Détails Masquer
Document pdf

Les nouveaux arrivants en Occitanie dynamisent la plupart des territoires

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Vincent Rodes, Alice Tanay (Insee), Insee Analyses Occitanie n°100 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Démographie, Mobilité

L’Occitanie figure parmi les régions les plus attractives de France. Rapportés à la population, les 145 000 nouveaux habitants arrivés d’une autre région ou d’un pays étranger au cours de l’année 2016 représentent 2,5 % de la population régionale, la part la plus élevée de France métropolitaine. L’Occitanie accueille les populations réputées les plus mobiles (étudiants, cadres…) mais aussi des retraités. Par ailleurs, un actif sur trois est en recherche d’emploi lors de son installation dans la région.

L’essentiel des arrivants s’installent dans les zones les plus urbanisées, dont un tiers dans Toulouse Métropole ou Montpellier Méditerranée Métropole. Dans les deux métropoles, mais aussi dans certains autres territoires où ils sont nombreux au regard de la population présente, les nouveaux habitants arrivant de l’extérieur de la région viennent compenser les échanges déficitaires avec les autres territoires d’Occitanie.

La quasi-totalité des territoires bénéficient de l’attractivité de la région et gagnent des habitants au jeu des migrations externes. Certains, cependant, en gagnent beaucoup plus, grâce aux arrivants en provenance d’autres territoires d’Occitanie. C’est le cas notamment de la communauté d’agglomération (CA) du Sicoval, du pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays Tolosan ou encore de la CA de l’Albigeois.

Détails Masquer
Document pdf

Migrations résidentielles en Occitanie

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Jean-Philippe De Palmas, Vincent Rodes, Alice Tanay (Insee), Insee Dossier Occitanie n°10 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Démographie, Mobilité

L’Occitanie figure parmi les régions les plus attractives de France. 145 000 nouveaux habitants sont arrivés d’une autre région ou d’un pays étranger au cours de l’année 2016, soit 2,5 % de la population régionale, la part la plus élevée de France métropolitaine. Qui sont-ils ? Où s'installent-ils ? Comment ces flux de nouveaux arrivants interfèrent-ils avec les migrations internes à la région ?

Cette étude réalisée en partenariat par l'Insee et la Région Occitanie dresse dans une première partie en quatre pages le portrait de ceux qui ont choisi notre région, et présente l'impact différencié de ces migrations sur les dynamiques démographiques des principaux territoires de projet régionaux.

À l'échelle des treize départements, on note que nombre de nouveaux arrivants proviennent des autres départements d'Occitanie. Une fiche présente pour chacun des départements de façon synthétique et illustrée les flux migratoires externes et internes au département et les profils des nouveaux arrivants.

12345