Ressources & outils icon

Recherche documentaire

Filtrer par
Thèmes
Territoires
Réinitialiser les filtres
résultat(s) pour votre recherche
Trier par
Détails Masquer
Document pdf

Inactivité et chômage des jeunes : un éloignement de l’emploi à plusieurs facettes

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Magali Flachère, Laurent Frénois (Insee), Estelle Kesseler, Dominique Terré (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), Insee Analyses Occitanie n°99 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Emploi / chômage, Femmes, Formation / insertion, Inégalités, Jeunesse

Quelque 200 000 jeunes Occitans de 16 à 29 ans, non scolarisés, se déclarent inactifs ou au chômage en 2017. C’est un jeune sur cinq qui se trouve ainsi éloigné de l’emploi dans la région, voire un jeune sur trois dans certaines zones d’emploi du pourtour méditerranéen. Alterner emploi, chômage ou inactivité n’est pas rare au sein de cette population et les parcours sont propres à chacun. Mais de grands profils émergent. Ceux, tout d’abord, de jeunes chômeurs en grande difficulté : très jeunes « décrocheurs », par exemple, ayant quitté précocement le système scolaire, ou moins jeunes mais avec une faible qualification et qui n’ont pas trouvé d’emploi depuis au moins un an. Les jeunes chômeurs diplômés du supérieur à la recherche de leur premier contrat sont, eux, dans une situation a priori plus favorable. Chez les inactifs, les mères au foyer, globalement peu qualifiées, constituent un public particulièrement fragile.

La crise économique actuelle expose les jeunes à des risques accrus d’inactivité ou de chômage, compte tenu des secteurs dans lesquels ils travaillent.

Détails Masquer
Document pdf

Les nouveaux arrivants en Occitanie dynamisent la plupart des territoires

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Vincent Rodes, Alice Tanay (Insee), Insee Analyses Occitanie n°100 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Démographie, Mobilité

L’Occitanie figure parmi les régions les plus attractives de France. Rapportés à la population, les 145 000 nouveaux habitants arrivés d’une autre région ou d’un pays étranger au cours de l’année 2016 représentent 2,5 % de la population régionale, la part la plus élevée de France métropolitaine. L’Occitanie accueille les populations réputées les plus mobiles (étudiants, cadres…) mais aussi des retraités. Par ailleurs, un actif sur trois est en recherche d’emploi lors de son installation dans la région.

L’essentiel des arrivants s’installent dans les zones les plus urbanisées, dont un tiers dans Toulouse Métropole ou Montpellier Méditerranée Métropole. Dans les deux métropoles, mais aussi dans certains autres territoires où ils sont nombreux au regard de la population présente, les nouveaux habitants arrivant de l’extérieur de la région viennent compenser les échanges déficitaires avec les autres territoires d’Occitanie.

La quasi-totalité des territoires bénéficient de l’attractivité de la région et gagnent des habitants au jeu des migrations externes. Certains, cependant, en gagnent beaucoup plus, grâce aux arrivants en provenance d’autres territoires d’Occitanie. C’est le cas notamment de la communauté d’agglomération (CA) du Sicoval, du pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays Tolosan ou encore de la CA de l’Albigeois.

Détails Masquer
Document pdf

Migrations résidentielles en Occitanie

Paru en Décembre 2020 - Auteur(s) : Jean-Philippe De Palmas, Vincent Rodes, Alice Tanay (Insee), Insee Dossier Occitanie n°10 - mis en ligne sur le site le 16 Décembre 2020 Territoire(s) : Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Démographie, Mobilité

L’Occitanie figure parmi les régions les plus attractives de France. 145 000 nouveaux habitants sont arrivés d’une autre région ou d’un pays étranger au cours de l’année 2016, soit 2,5 % de la population régionale, la part la plus élevée de France métropolitaine. Qui sont-ils ? Où s'installent-ils ? Comment ces flux de nouveaux arrivants interfèrent-ils avec les migrations internes à la région ?

Cette étude réalisée en partenariat par l'Insee et la Région Occitanie dresse dans une première partie en quatre pages le portrait de ceux qui ont choisi notre région, et présente l'impact différencié de ces migrations sur les dynamiques démographiques des principaux territoires de projet régionaux.

À l'échelle des treize départements, on note que nombre de nouveaux arrivants proviennent des autres départements d'Occitanie. Une fiche présente pour chacun des départements de façon synthétique et illustrée les flux migratoires externes et internes au département et les profils des nouveaux arrivants.

Détails Masquer
Document pdf

L’essentiel des zonages en Occitanie

Paru en Novembre 2020 - Auteur(s) : Guillaume Ancelin, Insee Occitanie, Insee Dossier Occitanie n°9 - mis en ligne sur le site le 17 Novembre 2020 Territoire(s) : Occitanie, 09 - Ariège, 11 - Aude, 12 - Aveyron, 30 - Gard, 31 - Haute-Garonne, 32 - Gers, 34 - Hérault, 46 - Lot, 48 - Lozère, 65 - Hautes-Pyrénées, 66 - Pyrénées-Orientales, 81 - Tarn, 82 - Tarn-et-Garonne Thème(s) : Démographie

Au cours de l’année 2020, l’Insee a révisé ou redéfini, au niveau national, plusieurs de ses zonages d’étude : zones d’emploi, unités urbaines, nouvelles aires d’attraction des villes. Cette édition 2020 de « L’essentiel des zonages en Occitanie » intègre ces changements. Mis à jour chaque année, ce dossier présente les principaux zonages pour la région Occitanie, qu’ils soient administratifs, d’étude ou d’action publique. Pour chacun d’eux, il fournit des indicateurs de population, superficie et densité de peuplement. La géographie de référence de cette édition est celle du 1er janvier 2020.

Détails Masquer
Document pdf

Jeunes et ruralité du Lot en 2019

Paru en Décembre 2019 - Auteur(s) : Étude réalisée en collaboration par la DRJSCS Occitanie, la DDCSPP du Lot, l’URQR et l’IUT de Figeac - mis en ligne sur le site le 17 Novembre 2020 Territoire(s) : 46 - Lot Thème(s) : Emploi / chômage, Formation / insertion, Jeunesse, Logement / hébergement, Ruralité

L’étude « Jeunes et ruralité du Lot », conduite par la DDCSPP du Lot, vient éclairer les causes du départ des jeunes du territoire vers d’autres départements. Elle offre aussi un viatique utile sur les stratégies et actions à développer pour les maintenir dans le Lot.

Cette étude se compose d’un état des lieux statistiques sur la jeunesse du Lot ainsi que d’une enquête de terrain à dimension qualitative. Cette dernière s’est traduite dans les faits par le recueil de la parole des jeunes et des acteurs locaux.

La finalité étant d’obtenir une photographie des potentialités et des attentes des uns et des autres, l’étude a pris deux partis :
• parler de jeunesse au sens large, de 16 à 30 ans : la jeunesse étant une catégorie polysémique, il a été jugé bon d’observer les jeunesses constituant le territoire ;
• parler de jeunesse… avec les jeunes

L’étude a ainsi été l’occasion de proposer un modèle de collaboration qui s’appuie fortement sur les acteurs de terrain, d’élargir le champ des possibles, et d’acculturer les jeunes et les acteurs à la
dimension des politiques de jeunesse.

Retrouvez également la synthèse ici

Détails Masquer
Document pdf

Les jeunes ni en études, ni en emploi, ni en formation (NEET) : quels profils et quels parcours ?

Paru en Février 2020 - Auteur(s) : DARES analyses n°006, février 2020 - mis en ligne sur le site le 28 Octobre 2020 Territoire(s) : France Thème(s) : Emploi / chômage, Formation / insertion, Jeunesse

L'analyse par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du Travail des NEETs. 

Détails Masquer
Document pdf

Les « NEET », des ressources et des conditions de vie hétérogènes

Paru en Janvier 2020 - Auteur(s) : Quentin Francou, INJEP analyses & synthèses n°31, janvier 2020 - mis en ligne sur le site le 28 Octobre 2020 Territoire(s) : France Thème(s) : Emploi / chômage, Formation / insertion, Jeunesse

En France, en 2017, 13,9 % des jeunes de 15 à 29 ans n’étaient ni en emploi, ni en études, ni en formation. Ce 1,6 million de jeunes est couramment désigné par le terme NEET, acronyme anglais de not in employment, education or training. Une analyse des ressources financières des NEET à partir de l’Enquête nationale sur les ressources des jeunes (ENRJ 2014) permet de montrer une forte hétérogénéité dans les conditions de vie, les niveaux et les sources de revenus. Ainsi, les jeunes NEET sortis récemment de l’enseignement supérieur avec un diplôme et ayant déjà travaillé passeront peu de temps dans la catégorie des NEET. Ces jeunes ont des ressources financières 2,5 à 3 fois plus élevées que les NEET sans diplôme et n’ayant jamais travaillé.

Détails Masquer
Document pdf

En Occitanie, trois habitants sur quatre vivent en milieu urbain

Paru en Octobre 2020 - Auteur(s) : Bernard Nozières, Insee Occitanie, Insee Flash Occitanie n°101, octobre 2020 - mis en ligne sur le site le 28 Octobre 2020 Territoire(s) : France, Occitanie Thème(s) : Démographie

En Occitanie, les trois quarts des habitants vivent dans une unité urbaine, constituée d’une ville-centre et de communes de banlieue. Toulouse figure désormais parmi les cinq plus grandes agglomérations du pays, celles qui comptent au moins 1 million d’habitants. Montpellier, au 15ᵉ rang national, devance largement Perpignan et Nîmes. Au total, quelque 300 unités urbaines constituent l’armature urbaine de la région.

Détails Masquer
Document pdf

Etude sur les jeunes non insérés dans l’Aude et les Pyrénées Orientales

Paru en Décembre 2019 - Auteur(s) : Une étude commanditée par la Plateforme de coordination et d’appui aux départements de la DRJSCS Occitanie et réalisée par Rodolphe Ejnès, Liane Desseigne & Thibaud Girod pour Geste Etudes et Conseils - mis en ligne sur le site le 23 Septembre 2020 Territoire(s) : 11 - Aude, 66 - Pyrénées-Orientales Thème(s) : Formation / insertion, Jeunesse, Non-recours

La stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté prévoit dans son engagement n°3, la garantie d’un parcours de formation pour tous les jeunes et notamment des moyens nouveaux pour des solutions d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie des jeunes.

L’Aude et les Pyrénées-Orientales connaissent des problématiques fortes liées à la part importante de jeunes non-insérés. Face à ce constat, la DRJSCS Occitanie a souhaité mieux comprendre les ressorts qui expliquent ces situations et les conditions de mobilisation dans ces dispositifs des jeunes non insérés.

La présente étude a vocation à répondre à la problématique suivante : Qu’est ce qui participe de la mobilisation de jeunes non insérés dans les dispositifs d’insertion socio-professionnelle du territoire ?

A travers des rencontres avec les professionnels de l’insertion sociale et professionnelle du public jeune, et de jeunes en contact avec ces structures, l’objectif de l’étude est donc de porter un regard sur les modalités de captation des jeunes non insérés, et des attentes des jeunes par rapport aux démarches proposées.

De manière plus précise, cette étude poursuit trois objectifs principaux :

  1. mieux comprendre pourquoi ces jeunes sont dans cette situation (absence de contact avec des structures d’insertion alors que leur situation le nécessiterait) ;
  2. déterminer les conditions de mobilisation de cette population. Il s’agira en particulier de questionner le rôle des modes de repérage et d’intervention des acteurs du territoire dans cette mobilisation ; 
  3. identifier comment il serait possible de mieux les repérer et favoriser l’accès aux institutions leur proposant un accompagnement.

Détails Masquer
Document pdf

Depuis 50 ans, faute d’emplois, des territoires se dépeuplent en Occitanie

Paru en Juin 2020 - Auteur(s) : Laurent Bisault, Insee Analyses Occitanie n°93, juin 2020 - mis en ligne sur le site le 22 Juin 2020 Territoire(s) : Occitanie Thème(s) : Démographie, Economie régionale, Emploi / chômage

Avec la disparition de nombreuses exploitations agricoles familiales et d’anciennes industries, certains territoires d’Occitanie sont aujourd’hui moins peuplés qu’il y a cinquante ans. Au sud du Massif central, dans les Pyrénées et une partie du Gers, les effectifs d’agriculteurs et d’ouvriers ont beaucoup baissé. Ces actifs n’ont été que partiellement remplacés par des cadres, des professions intermédiaires et des employés. Dans ces bassins de vie, le chômage est disparate, souvent bas dans les territoires agricoles et élevé dans les anciens bassins industriels.

12345